Fr Lens effects - LuxRender Wiki
Luxrender GPL Physically Based Renderer

Fr Lens effects

Personal tools

From LuxRender Wiki

Jump to: navigation, search

Simulation des effets de lentilles

LuxRender prend en charge plusieurs effets en post-traitement qui simulent des artefacts et des imperfections d'une caméra. Nous avons tendance à percevoir une image générée par ordinateur comme étant fausse tellement elle parait parfaite, ou alors comme quelque chose que nos yeux pourraient voir plutôt que comme des images "déformées" prises par un objectif d'appareil photo. LuxRender possède une panoplie de quatre effets de lentilles:

- le velouté,
- le vignettage,
- l'aberration chromatique
- l'éblouissement.


Le velouté et l'éblouissement sont effectués sur davantage de données "brutes" que dans la plupart des formats de fichiers d'image (LDR), ce qui améliore la qualité de l'effet.

LensEffects.png
  • Les effets de lentilles que vous avez "calculer en calque" (velouté et l'éblouissement) sont traités dans leurs propres calques.
    Ce calque sera simplement recalculé à chaque rafraîchissement de l'interface graphique.
  • Les effets qui ne doivent pas être calculé (le vignettage & l'aberration chromatique) sont recalculées à partir de zéro à chaque rafraîchissement.
    Ceux-ci peuvent ralentir le rendu lorsque l'interface est déplié et qu'ils sont actifs.


Il est préférable de désactiver les effets de lentilles pendant le rendu, sauf si vous travaillez spécifiquement sur eux. Le rafraîchissement consomme de la "CPU", il est donc toujours préférable de minimiser les manipulations de l'interface de LuxRender lors d'un rendu. Cela va l'amener à arrêter l'actualisation de l'image jusqu'à ce que l'interface soit actualisé. Il arrêtera tout simplement de faire le rendu et d'écrire sur le disque à intervalles réguliers.

Contents


Velouté

Le "Velouté" simule la "frange floue" de lumière qui entoure les objets lumineux dans les photos, ce qui rend les zones lumineuses dans l'image encore plus lumineuses. C'est un filtre assez simple, composé de seulement deux options:

  • Quantité: contrôle la luminosité de l'effet du velouté.
  • Rayon: contrôle la distance du velouté à la source de lumière.

Pour être plus exact dans le code:

  • "Quantité" ajuste l'opacité du calque du "Velouté".
  • "Rayon" est le rayon du flou appliqué sur le calque "Velouté" calculé.

Pour ajouter un effet de "Velouté", sélectionnez un rayon et cliquez sur le bouton "Calculer le calque". Notez que le calcul de l'effet peut prendre un certain temps. Une fois que le calque est calculé, vous pouvez régler l'intensité. Les modifications apportées grâce au curseur "quantité" se mettent à jour en temps quasi-réel, mais si vous changez le rayon, vous devrez recalculer le calque.

Notez que dans la plupart des cas, il est préférable d'utiliser subtilement le velouté. Trop de velouté donne souvent un look brumeux bizarre et incandescent si souvent utilisé pour simuler la vision de quelqu'un qui est étourdie ou souffrant de troubles de la vision.

L'effet "velouté" dans LuxRender ne possède pas de "masque" ou d'option de "seuil". L'image entière est dupliquée, floutée, et mélangée de nouveau avec l'original. Tout cela est effectué sur les données HDR brutes, avant le tone-mapping, donc peut sembler masqué parfois si certains objets sont extrêmement lumineux. parce qu'il est effectué sur les données HDR, le velouté peut également simuler la lumière colorée autour d'une source lumineuse clampée dans les blancs pour l'image finale.

Aucun velouté.

Trop de velouté.

Une quantité agréable de velouté.


Le vignettage

Le "vignettage" est utilisé pour assombrir ou éclaircir concentriquement des bords extérieurs de l'image vers le centre. Dans le monde réel, c'est souvent considéré comme une imperfection non-voulu produite par l'objectif. Le vignettage peut également créer une effet lumineux "zoomé" sur le centre d'une image et peut donc parfois être appliqué intentionnellement.

L'effet de vignettage de LuxRender est calculé sur les données d'image visibles. Il s'ajuste en temps réel ou quasi-réel pour des résolutions très grandes. Pour l'utiliser, il suffit d'activer la case à cocher, puis d'utiliser le curseur pour ajuster l'effet. [0] veut dire aucun vignettage, [+1] représente un vignettage très foncé, et [-1] un vignettage très clair.

Aucun vignettage.

Un vignettage de +0,5.

Un vignettage de -0,5.


Aberration chromatique

L'aberration chromatique est une distorsion de l'objectif causée par la concentration différente des longueurs d'onde de la lumière sur différentes parties du capteur. Il en résulte un floutage des objets, et une confusion des bords colorés. Cette image constitue un bon exemple de l'aberration chromatique sur une photo du monde réel:

Comme le vignettage, l'aberration chromatique travaille sur les données visibles; il vous suffit de l'activer et de sélectionner une certaine quantité. Soyez prudent, car c'est généralement un effet peu attrayant! Cet effet peut salir grandement votre rendu et votre souci de réalisme.

Aucune aberration chromatique.

Une aberration chromatique de 0,3.

Une aberration chromatique de 1,0:
Faites attention aux bords de la sphère du fond-gauche (en platine), et le bord & l'ombre de la sphère avant-droite.


Eblouissement

L'effet d'éblouissement de LuxRender ajoute des "étoiles" aux objets brillants, qui, dans un véritable appareil photo sont causées par la réflexion sur le diaphragme de l'objectif. Cet effet fonctionne sur les données HDR, et vous oblige à calculer un calque de l'effet en premier. En général, cet effet consomme beaucoup de temps.

Paramètres:

  • Quantité: Cette option contrôle la diminution de la luminosité des "éclats d'étoiles" qui s'estompent sur leur longueur.
  • Eclats: Nbre d'éclats des étoiles. Si c'est un nombre impair, il sera multiplié par 2. Donc toutes les 3 valeurs, nous obtenons les mêmes étoiles à 6 éclats (3x2).
  • Rayon: La taille de chaque étoile.
  • Seuil: La luminosité minimale qu'un pixel doit utiliser pour l'effet.
    En baissant ce nombre, cela va augmenter la durée de traitement, et en mettant beaucoup moins que 0.85 ou 0.9, ça finit souvent par être assez ridicule de toute façon. Cependant, les scènes de gradations peuvent avoir besoin d'un seuil inférieur, donc commencez avec un seuil élevé tels que 0.8, et abaissez-le si vous voulez des effets de gradation de zones.

Comme avec l'effet de velouté, si vous modifiez les paramètres autres que la quantité, vous serez obligé à recalculer le calque, donc mettez-les en premier, puis lancez le calcul.

L'effet d'éblouissement en action.